La Cadoue est un domaine situé sur les terres de l’Abbaye de Bonnevaux, entre vallée et prairie, où règne un sentiment de calme et de monastère. En effet, un acte  de 1119 établit une donation de Hugues VII de Lusignan à Hélie, abbé de Cadouin en Périgord, du lieu de Bonnevaux dans sa forêt de Gâtine à la condition qu’il y construisit un monastère. Ce qui fut fait. Le village de La Cadoue, créé après défrichement de la forêt, et la construction de son moulin furent l’œuvre des moines. Nous avons peu d’éléments relatant la vie avant 1750 mais il est acquis que ce lieu était habité par des tisserands, un tailleur d’habits, des journaliers, un meunier et un maréchal.

L’abbaye de Bonnevaux et ses villages durent beaucoup souffrir durant les années 1560, période de guerres de religions. En 1777, comme pour toutes les dépendances de l’abbaye de Bonnevaux, un devis des réparations fut établi, en particulier pour le moulin, mais ce projet trop ambitieux ne put aboutir, et le moulin laissé à l’abandon. C’est alors que l’on retrouva un procès verbal relatif à la vente des biens de l’Abbaye comme « biens nationaux ». L’article concernant La Cadoue était ainsi formulé : « …plus, borderie au village de La Cadoue où était un moulin, écurie, grange, toits, four, fournil, jardin, une boisselée et demi de terre et tout ce qui en fait partie ». Lors de cette vente, La Cadoue fut achetée avec l’ensemble du domaine de  l’abbaye. En 1886, les bâtisses de La Cadoue furent démolies puis reconstruites telle qu’elles sont aujourd’hui.

chateau-de-Bonnevaux

Notre famille a acquis cette propriété avec terres agricoles et bois attenants en 1967. Dès lors la ferme de la Cadoue devient une exploitation céréalière et, depuis l’année 2000, nous accueillons des hôtes dans notre belle et grande demeure chargée d’histoire ‘’Le domaine de La Cadoue’’. Une entrée indépendante vous invite à découvrir nos deux chambres d’hôtes. Laissez-vous bercer par la douceur et le confort de la chambre « Rêve bleu ». Puis, poussez la porte de la chambre ‘’Rêve nature’’ et retrouvez la quiétude de la campagne environnante. La chèvrerie, devenue un gîte pour le bonheur des familles, reçoit désormais des vacanciers.

Christiane & Gabriel Simar